Yannick Stopyra : « C’était beaucoup moins spectaculaire que face à l’Argentine en huitièmes de finale »

Mbappé et griezmann

Comme à son habitude après chaque rencontre des Bleus, Yannick Stopyra a analysé la prestation offensive des français. « Forcément, c’était beaucoup moins spectaculaire que face à l’Argentine en huitièmes de finale (4-3), mais chacun des trois attaquants a bien tenu son rôle, dans son registre spécifique. Il y a quand même eu une action qui m’a un peu chagriné : à la 35e minute, Mbappé est parti sur le côté droit et a délivré un centre en retrait parfait, mais personne n’était à la réception. Sur ce coup, comme c’est Giroud qui a effectué la déviation au départ, c’était à Griezmann de se présenter devant le but. Il existe donc encore un certain manque de coordination ».

Avec un Antoine Griezmann qui a été décisif en délivrant une passe décisive et en marquant un but. « Sans avoir réalisé une performance exceptionnelle, il monte en puissance et se comporte de plus en plus comme un vrai patron, ce qu’on lui reprochait parfois de ne pas faire assez. Il a organisé le jeu puis en seconde période, il a énormément défendu. Sur sa passe sur le coup franc (pour la tête de Varane, 40e), il a été extrêmement malicieux en marquant un petit temps d’arrêt dans sa course d’élan, ce qui à l’arrivée, a fait toute la différence pour tromper les défenseurs adverses. Et sur son but (61e), il a bien sûr été aidé par la bourde de Muslera, mais aussi par le fait qu’aucun défenseur ne soit monté sur lui, ce qui lui a laissé tout le temps pour frapper ».

L’Equipe

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des