Gustavo Poyet : « C’est un peu comme au théâtre, avec le suspens de savoir si l’arbitre va la regarder ou pas… »

video arbitrage

Après des premiers propos sur l’arbitrage vidéo, Gustavo Poyet en a remis une couche expliquant que cela rallongeait la durée des matches de football, et que c’était toujours au final à l’appréciation de l’arbitre et donc imparfait. « Ca ne va jamais atteindre la perfection. Car ce qui regarde la VAR sont des êtres humains. Et les êtres humains nous commettons des erreurs. Dans un groupe, en regardant la même action, il peut y avoir des décisions complètement différentes. Et qu’est-ce qu’on fait du coup ? On tire à pile ou face ?  Par contre la Line-Goal c’est spectaculaire. Elle est utilisée en Angleterre, et heureusement elle l’est aussi pour ce mondial. Mais elle n’est pas utilisée en France, ni en Espagne. Avec cette technologie, on sait directement s’il y a eu but ou non. Elle a 99,9% de réussite. C’est donc quasiment parfait ! Avec la VAR, à chaque action tu crains qu’ils vont la demander et perdre du temps à regarder la télé… C’est un peu comme au théâtre, avec le suspens de savoir si l’arbitre va la regarder ou pas ! Ça dénaturalise complètement le sport, c’est exactement ça ! Rien de plus ! Après j’accepte complètement l’opinion des pro-VAR, mais de mon côté le football se limite aux joueurs, aux techniciens, aux arbitres et rien de plus ! ». 

Música al Ángulo

Retranscription Mag pour Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des