Gustavo Poyet : « Je n’aime pas du tout le Portugal, ils ont un monstre devant qui est insupportable »

cristiano_ronaldo

Malgré les critiques, l’Uruguay a atteint l’objectif initial, qui était de se qualifier pour les 8ème de finale. Gustavo Poyet, l’entraineur des Girondins de Bordeaux, a réagi à cela. « Je pense que les critiques sont très locales, elles se font surtout en Uruguay. Ici en Europe, l’Uruguay est vu comme une équipe qui joue en contre, peu importe la manière, elle arrive à mettre des buts, elle n’est en aucun cas affectée par l’adversaire ou les conditions de jeu. Nous sommes où nous voulions être. Il faut être réaliste. On savait que c’était compliqué de jouer un Mondial, on savait qu’on devait passer ce tour, ce que l’on a fait. Maintenant on va pouvoir profiter un peu plus, sans perdre notre confiance et notre forme de jeu. Tous les matchs maintenant vont être compliqués ».

 

L’entraineur uruguayen n’aurait pas aimé tomber contre le Portugal… Et pourtant, ce sera le cas samedi à 20 heures, pour les huitièmes de finale. « De mon côté, je n’aime pas du tout le Portugal. Ils ont un monstre devant qui est insupportable, qui a un niveau au-dessus de tout le monde et cela dans tous les secteurs du jeu […] Le Portugal qu’on voyait avant avait beaucoup de qualités, savait manier le temps, avait une technique incroyable, avançait en groupe. Ils avaient beaucoup plus que le Portugal d’aujourd’hui. Les équipes se forment petit à petit. Il y a une phrase qui s’utilise beaucoup, même si je n’aime pas trop la dire car c’est trop facile, c’est qu’on peut toujours aller à un niveau au-dessus. L’Uruguay devrait être dans la même situation. La seule chose que je sais, c’est que quoi qu’il arrive, il faudra continuer à gagner pour avancer dans la compétition ».

 

Música al Ángulo

Retranscription Mag pour Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des