Bixente Lizarazu : « L’Argentine a vu la mort de près mais l’Argentine peut renaître »

Bixente Lizarazu

Bixente Lizarazu se méfie de l’Argentine, prochain adversaire des Bleus en huitième de finale de la Coupe du Monde, une équipe qui n’a pas démontré grand chose lors de la phase de groupe mais qui n’en reste pas moins talentueuse avec beaucoup d’individualités. « Le huitième de finale contre l’Argentine s’annonce comme un match piège, face à un adversaire en souffrance, qui a failli imploser et qui, finalement, a réussi à se sauver in extremis. L’Argentine a vu la mort de près mais l’Argentine peut renaître, comme celui qui mesure le privilège d’avoir droit à une seconde chance. L’Albiceste est une bête blessée, donc fragile, dangereuse… […] L’Argentine est une équipe qui a la culture du combat, surtout ses défenseurs… Sur chaque contact, les Argentins vont s’accrocher, tomber, parler, chambrer pour faire monter la température. Ça sera un énorme test pour tous nos jeunes joueurs qui devront faire preuve d’une grande maîtrise émotionnelle. Il faudra répondre coup pour coup, sans aller au-delà des règles, sans jamais perdre le contrôle […] Si l’Argentine joue comme le Danemark, tout en se projetant mieux grâce à ses plus grandes qualités offensives, elle sera très dangereuse. Mais si l’Argentine laisse de l’espace à nos attaquants, nous pouvons lui faire mal. Nous ne sommes pas une équipe de possession mais nous avons déjà su être une redoutable équipe d’attaques rapides ». 

 

L’Equipe

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des