Jérôme Bonnissel : « Les équipes plus faibles que la nôtre ne partent pas la fleur au fusil contre des Dembélé, Mbappé, Griezmann »

Mbappé et griezmann

L’ancien bordelais et actuel responsable de la cellule de recrutement des Girondins, Jérôme Bonnissel, est revenu sur le dernier match de poule de l’équipe de France qui a vu les français ne pas pouvoir mieux faire qu’un match nul contre des danois bien regroupés en défense. « C’est toujours la même chose, je n’ai pas l’impression qu’on avance beaucoup. Le match était sans enjeu, c’était justement le moment de prendre du plaisir. Pourtant, le manque d’initiative était flagrant, le manque de repères collectifs, d’enthousiasme et de vitesse d’exécution. On avait la possession, très bien, mais elle ne sert à rien si on reste aussi monotone. Il faut donner beaucoup plus d’impulsions dans les 30 derniers mètres. J’ai vu beaucoup de déchets, je n’ai pas vu le b.a.-ba dans les couloirs pour mettre en difficulté un bloc défensif bas […] On savait que le Danemark allait jouer de cette façon. Les équipes plus faibles que la nôtre ne partent pas la fleur au fusil contre des Dembélé, Mbappé, Griezmann, et c’est une caractéristique de ce Mondial. Les équipes sont très bien organisées, même celles qui sont réputées les plus faibles, le niveau tactique moyen est plus élevé ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des