Fernando Cavenaghi : « Le Spartak avait payé cher pour me faire venir »

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des