Paul Baysse milite contre la réforme qui veut allonger de trois à cinq ans la durée du premier contrat pro

Paul Baysse

L’UNFP et plusieurs joueurs professionnels de football se sont exprimés publiquement contre la réforme qui veut allonger de trois à cinq ans la durée du premier contrat professionnel.En effet, afin d’éviter la fuite des jeunes talents, le Gouvernement envisage d’amender le code du sport pour allonger la durée du premier contrat pro. D’ailleurs, cette réforme, votée dans le cadre de l’examen de la loi sur la Transformation de l’Apprentissage, de la formation professionnelle et de l’assurance chômage, a été adoptée en première lecture par l’Assemblée Nationale. Cependant, elle doit encore être validée par le Sénat. Une grève pourrait même être envisagée si l’amendement n’est pas retiré. Le défenseur central des Girondins de Bordeaux, Paul Baysse, s’est ainsi rallié à l’UNFP pour exprimer son point de vue : « La durée actuelle de 3 ans du premier contrat pro est juste et mesurée au vue de la carrière limitée des sportifs professionnels. Elle permet de maintenir un équilibre entre le besoin des clubs et la nécessaire liberté contractuelle et de circulation à laquelle le sportif a droit ».

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des