Yannick Stopyra : “Dès qu’il va marquer un but dans le jeu, il va reprendre des couleurs”

    Griezmann
    Griezmann

    Yannick Stopyra est revenu sur le match d’Antoine Griezmann qui n’a pas été le joueur et l’attaquant le plus décisif. Le responsable du recrutement du centre de formation des Girondins estime qu’il a été l’auteur d’une prestation correcte. “Il n’a pas été si décevant que ça, aujourd’hui. Il lui a manqué la finition, mais il a donné quelques bons ballons et il a affiché un bon état d’esprit. Sa meilleure position est bien celle qu’il a occupé contre le Pérou et le Danemark, soit derrière Giroud dans un 4-2-3-1 ; mais ce coup-là, il n’a pas trop été aidé par les milieux. Il a besoin de recevoir les ballons dans le bon timing, avec du rythme et là, il n’y en avait pas. Certes, il n’est pas dans la forme de sa carrière, mais dès qu’il va marquer un but dans le jeu (il a inscrit un penalty face à l’Australie, 2-1), il va reprendre des couleurs et tout va s’enclencher”.

    Une des idées pour le voir être mis plus en avant, c’est de l’associer avec Nabil Fékir qui lui s’est montré très remuant après son entrée face au Danemark. “En l’absence de Dimitri Payet, qui jouait sur un côté à l’Euro, on pourrait en effet penser ça. Surtout que Thomas Lemar n’a pas vraiment convaincu sur le côté gauche contre les Danois et que Corentin Tolisso ne s’est pas imposé dans le milieu à trois lors du premier match. Bien sûr que Fekir et Griezmann peuvent jouer ensemble. Le Lyonnais a amené de la qualité technique et du dynamisme quand il est entré, c’était très intéressant dans ce match très triste qui a singulièrement manqué de folie et de vitesse. Mais après, c’est une question d’équilibre”.

     

    L’Equipe