Jean-Marc Furlan : « Face au Danemark ? Sur trois postes maximum vous faites tourner, mais pas plus »

bandicam 2018-06-21 17-34-17-056

Malgré une nouvelle victoire en deux rencontres, face au Pérou, l’équipe de France a été moins conquérante et présente en seconde période. Jean-Marc Furlan a tenté d’expliquer pourquoi auprès de Sud Ouest. « Je ne veux pas parler de moi, mais un gars comme moi aurait dit : pour bien défendre, on prend le ballon et on le garde. Si c’est toi qui as le ballon, par définition, personne ne te marque des buts. Didier Deschamps, lui, c’est : on se referme, on met l’adversaire dans un entonnoir et on contre. Mais allons un peu plus loin. Dans un tournoi, les garçons ont une très très forte pression sur leurs épaules. Mais vu leur talent, et vu aussi ceux qu’on a sur le banc, je pense que maintenant qu’ils sont qualifiés on va voir autre chose. On ne verra pas de transformation de la part de Didier Deschamps. C’est sa personnalité forte. Je le trouve assez logique, car ça te permet de jouer long, et ça marche bien« . 

Les Bleus sont désormais qualifiés, mais il reste une rencontre face au Danemark. « Au cours d’un tournoi, vous faites toujours tourner sur un ou deux gars. Mais si vous le faites sur quatre ou cinq joueurs, vous n’allez pas chercher de la cohésion. Sur trois postes maximum, je pourrais très bien le comprendre, mais pas plus. Il faut aller chercher de la complicité ». 

Sud Ouest

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des