Alou Diarra : « J’arrivais d’un club modeste de Ligue 2, et je suis arrivé dans un des plus grands clubs du monde »

Alou Diarra gros plan avec ballon Divonne

Alou Diarra est revenu sur son passage au Bayern Munich qui l’a recruté très tôt. S’il joua peu avec le club bavarois, l’ancien capitaine des Girondins de Bordeaux en garde tout de même un bon souvenir.

« Le Bayern de Munich, c’est vraiment l’opportunité qui m’est arrivée […] Comme j’avais la chance de finir la saison en Ligue 2, j’avais 17 ans et demi, du coup j’avais attiré l’attention de certains recruteurs dont un émissaire du Bayern qui était présent lors d’un match de Ligue 2 où j’ai joué. Il a été très intéressé par mon profil et il a pris contact avec mon agent à l’époque. Le contact s’est très bien fait. Je suis parti visiter les installations du Bayern de Munich, je me suis entraîné là-bas. Tout le monde a validé. Pour moi, je changeais de dimension, de monde même car le Bayern de Munich c’est vraiment ce qui se fait de mieux en Europe voire dans le monde. Quand je suis arrivé au Bayern de Munich, je me suis dit que c’était vraiment ce que je voulais avoir, le très très haut niveau. J’ai eu la chance aussi de côtoyer Bixente Lizarazu et Willy Sagnol à l’époque qui jouaient pour le Bayern. Ils m’ont beaucoup aidé dans mon adaptation là-bas. C’est vraiment au Bayern de Munich que j’ai appris mon métier. Les Allemands en termes de rigueur et de travail c’est vraiment… On avait des séances très très lourdes, physiquement pas évidentes à encaisser. Après chaque entraînement, je faisais la sieste. C’était obligatoire car l’intensité était telle qu’il fallait absolument récupérer après pour essayer de répondre présent le lendemain. La cadence de travail, les entraînements, le haut niveau, l’organisation, les infrastructures aussi, ça a été quelque chose de… J’arrivais d’un club modeste de Ligue 2 avec très peu de moyens et je suis arrivé dans un des plus grands clubs du monde […] Il y avait une très grosse équipe avec Giovane Elber, Stefan Effenberg, Bixente Lizarazu. J’ai même eu l’occasion pendant mon passage au Bayern de m’entrainer avec Lothar Matthäus. Il finissait sa carrière et j’ai fait un entraînement avec lui. C’était immense. Pour moi c’est une légende Lothar Matthäus. Ça a été un moment où j’ai beaucoup appris et où c’était vraiment très enrichissant. En plus, j’avais les pires préjugés avant d’arriver en Allemagne parce que je ne connaissais pas du tout l’Allemagne, le pays, la mentalité et j’ai été agréablement surpris ».

Banquette

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des