Didier Tholot : « Les nations moins renommées ne jouent pas le mondial pour participer, mais pour faire un résultat »

Didier Tholot

Didier Tholot, aujourd’hui entraîneur de Nancy et passé par l’attaque des Girondins de Bordeaux dans les années 90, est revenu pour « Sans filtre » sur le niveau de cette Coupe du Monde 2018 :

« Ça concerne la globalité de la Coupe du Monde. Toutes les équipes favorites ont été accrochées lors du premier match à l’image de l’Allemagne, du Brésil ou de l’Espagne.

Je pense que les équipes outsiders défendent bien mieux qu’avant, elles sont vraiment mieux organisées tactiquement. Il n’y a pas beaucoup d’espace grâce à la solidarité des joueurs et elles ont beaucoup de réussite désormais devant le but. Plus le mondial va avancer et peut être que les écarts seront plus importants, mais avec leur fraîcheur physique et cette dynamique de début de mondial, je trouve que l’ensemble des équipes sont bien en place ».

 

Le technicien loue la motivation des équipes dites « plus faibles » :

« Désormais, les nations moins renommées ne jouent pas le mondial pour participer, mais pour faire un résultat.

C’est une Coupe du Monde où il y a du suspense à chaque match et c’est vraiment sympa à regarder que l’on soit un technicien ou non ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des