Gustavo Poyet : « Ce n’est pas vraiment sa faute à lui, sinon celle de la situation dans laquelle il se trouve »

Hierro 1

 

Remplaçant au pied levé de Jules Lopetegui, Fernando Hierro, tente de mener l’équipe d’Espagne vers les sommets lors de cette coupe du Monde en Russie. Gustavo Poyet a donné son avis sur la capacité de l’ancien joueur du Real Madrid d’aller loin avec l’équipe espagnole. « C’est difficile de juger de l’extérieur, car je ne connais pas Fernando Hierro comme entraîneur mais ce dont je ne doute pas c’est qu’il donnera tout pour soutenir cette sélection nationale. Imagine-toi qu’un jour on t’appelle pour te dire : “demain tu commences en tant qu’entraineur de l’Espagne.” Tu commences à regrouper les informations, à te préparer, à faire une quantité de choses que tu n’avais pas fait jusque là. Comme par exemple, analyser les équipes adverses. Il a un groupe fort psychologiquement mais ça a dû être dur pour lui d’assimiler toutes ces informations. De plus, les changements qu’il peut effectuer pendant le match sont les principaux moments clés d’un entraîneur, car c’est la seule chose qui puisse faire après avoir choisi son onze de départ. Chaque entraîneur est différent, certains sont plus kamikazes et d’autres sont moins friands d’apporter des changements. En étant habitué d’être entraîneur, tu sais quel joueur sur le banc pourra apporter tel changement dans ton jeu et je ne sais pas si Fernando Hierro le sait. Et ce doute peut parfois donner les 5-10 minutes qui lui sont nécessaires pour effectuer le changement qu’un autre entraîneur aurait fait plus tôt. Mais ce n’est pas vraiment sa faute à lui sinon celle de la situation dans laquelle il se trouve ».

Puis l’entraineur bordelais s’est exprimé au sujet d’Andrès Iniesta, un joueur emblématique de la sélection espagnole et du football mondial, dont le choix d’être aligné est discuté. « J’ai toujours adoré Iniesta. J’aime ce genre de joueur qui part de l’arrière, qui propose un bon mouvement au moment approprié. C’est un joueur que l’on ne rencontre pas souvent et ça va être difficile pour Barcelone d’en trouver un autre. Et l’Espagne a pris la mauvaise habitude de ressembler beaucoup au type de jeu de Barcelone. C’est quasiment le même système de jeu avec 3-4 renforts de Madrid. Ces joueurs qui peuvent donner de la profondeur, de la rapidité ne débutent pas le match en ce moment … C’est un choix de l’entraîneur. Moi, j’aime beaucoup Thiago Alcantara. Il a une facilité pour se déplacer, une force, une agressivité pour aller de l’avant ».

 

Aragón Radio

Merci à Mag pour la traduction :)

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des