Cédric Anselin : “Je me suis mis derrière le panneau publicitaire, tel un ramasseur de balle, et je regardais le match…”

    Cedric Anselin – Ex Norwich City Footballer
    Cedric Anselin – Ex Norwich City Footballer
    Cedric Anselin – Ex Norwich City Footballer

    Cédric Anselin s’est souvenu de ce fameux match aller-retour entre les Girondins de Bordeaux et le Milan AC. Deux rencontres où il ne rentra pas en jeu, mais qui ont forcément marqué le footballeur.

    « J’ai été intégré très rapidement par les joueurs que sont Dugarry, Zidane, Lizarazu… Ils ont vu que j’avais un talent, que j’avais quelque chose. J’ai fait un quart de finale contre le Milan AC à San Siro devant 80000 personnes. La veille du match contre Milan, on part à l’entrainement ce soir-là à San Siro, on arrive dans le vestiaire, et il y avait du marbre partout, je n’avais jamais vu ça. Là je me dis qu’on arrive dans un monde… On fait l’entrainement, je devais être juste en tribune, mais Gernot Rohr, après le match, me dit qu’un joueur s’est cassé le tibia-péroné et ne peut pas être dans le groupe le lendemain. Je suis alors dans le groupe. J’étais tout content. Pour le match, je suis sur le banc, et je vois les joueurs milanais sortir, je les ai regardés avec de grands yeux. Il y avait Georges Weah qui était là, Donadoni, Di Canio, Roberto Baggio, Maldini… J’avais les posters de ces joueurs dans ma chambre. Les voir devant moi… Je me disais que je n’étais pas à ma place. C’est comme si j’étais un petit garçon dans un magasin de bonbons. Je me souviens que je regardais le match, et Gernot m’avait dit d’aller m’échauffer. Je pars m’échauffer, j’avais vite compris que je n’allais pas rentrer, donc je me suis mis derrière le panneau publicitaire, tel un ramasseur de balle, et je regardais le match… J’avais complètement oublié de m’échauffer. A la fin du match, je me souviens avoir couru derrière un des joueurs, je crois que c’était le latéral droit, je voulais échanger mon maillot. Et il me regarde en disant ‘mais, t’es qui toi ?’ (rires) ».

    Slate

    Retranscription Girondins4Ever