Cédric Anselin : “J’avais deux parents alcooliques, j’ai grandi dans les quartiers difficiles… J’ai dû grandir très rapidement”

    Cédric Anselin
    Cédric Anselin
    Photo NSFT

    Cédric Anselin, l’ancien joueur des Girondins de Bordeaux, a raconté sa jeunesse difficile, mais qui fut toujours baignée par le football et ce rêve de devenir footballeur professionnel.

    « A tout repas, midi comme soir, j’avais toujours un ballon dans mes pieds, j’étais toujours en train de taper le ballon à l’intérieur de la maison… Je cassais des verres, ma mère en avait assez que je sois à l’intérieur avec un ballon. Elle m’envoyait dehors jouer au ballon contre le mur, et j’emmerdais les voisins… Mes parents ont divorcé quand j’avais trois ans, j’ai grandi à Paris, et j’avais tout jeune un grand désir d’être footballeur professionnel. Mes potes de Paris, c’était beaucoup plus sur autre chose… Vous savez, quand vous grandissez à Paris, dans les banlieues, c’est très difficile, donc… Beaucoup d’entre eux n’avaient pas de rêve, moi j’ai eu la chance d’avoir un rêve assez tôt, et d’avoir pu en faire ma carrière. Je n’ai pas vraiment eu une enfance avec la cuillère dans la bouche. J’avais deux parents alcooliques, j’ai grandi dans les quartiers difficiles de Paris. J’amenais ma sœur à l’école, j’allais la chercher, ma mère était hôtesse de l’air donc elle était très rarement à la maison, elle voyageait beaucoup. Je me suis occupé de ma sœur, donc j’ai dû grandir très rapidement aussi avant d’aller intégrer le centre de formation à Bordeaux. Cela m’a donné une maturité par la suite. Sur un week-end, je me souviens que ma mère m’avait envoyé un message, elle voulait me parler par rapport aux Girondins de Bordeaux qui avaient envoyé une lettre me demandant de venir au centre de formation. J’ai accepté, c’était mon rêve, donc ça a été une décision assez facile. Ça s’est fait comme ça très rapidement ».

    Slate

    Retranscription Girondins4Ever