Benoit Costil condamné pour un taux d’alcoolémie positif au volant en août 2016

    Benoit Costil

    Benoit Costil

    Selon l’Echo de la Presqu’Île, Benoit Costil contestait aujourd’hui sa condamnation suite à un contrôle d’alcoolémie qui s’est avéré positif – par l’intermédiaire de son avocat – au tribunal correctionnel de Saint-Nazaire. En effet, le gardien des Girondins de Bordeaux, en août 2016, a été contrôlé en sens interdit par des policiers. Un dépistage a alors été fait, et celui-ci s’est avéré positif avec 0,8g d’alcool dans le sang. Convoqué au commissariat trois jours plus tard, il reconnut les faits, mais en s’étonnant de son taux d’alcoolémie. Il fut condamné en novembre par ordonnance pénale à payer à 300€ d’amende pour l’alcoolémie, avec à la clé aussi 4 mois de suspension de permis, puis 80€ de contravention pour le sens interdit. Son avocat décida d’intenter une procédure de nullité du procès-verbal notifiant son taux d’alcoolémie et demande la relaxe. Cet après-midi, le tribunal a alourdi la peine du footballeur qui devra payer 2000€ pour conduite sous l’emprise d’un état alcoolique et 250€ pour la contravention, sans compter les 4 mois de permis.

    En savoir plus sur l’Echo de la Presqu’Île ICI.