Aimé Jacquet : « Je ne l’imaginais pas du tout entraineur, et lui non plus d’ailleurs, il me l’avait dit »

Aimé Jacquet iconsport_onz_010285_08_02(2)

Photo Icon Sport

Aimé Jacquet, questionné sur ses Champions du Monde qui sont devenus entraineurs par la suite dont Zinedine Zidane, qu’il a eu sous ses ordres en sélection, mais également aux Girondins de Bordeaux.

« C’est surtout une fierté de voir qu’un tiers de mes joueurs de France 98 sont devenus entraineurs. Dès 1999, je leur disais qu’il y aurait une fin, et qu’il fallait se préparer. Mais pour certains, entraineur, c’était loin, ils disaient qu’ils ne voulaient pas… Zizou est celui dont la destinée m’a le plus surpris. Il vient de donner une leçon de réalité en arrêtant après trois ans au Real. C’est phénoménal. Je n’aurais même pas eu l’esprit de le faire, moi. Mais je le comprends. On ne mesure pas le combat que cela représente. Tu as des grands joueurs, il y en a une pléiade qui reste sur le banc, et ceux-là ils t’empêchent de dormir. Il faut être inhumain parfois à ce niveau-là. Zizou, il a mesuré qu’il était arrivé au bout d’un truc. Je ne l’imaginais pas du tout entraineur, et lui non plus d’ailleurs, il me l’avait dit ».

L’Equipe

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des