Bixente Lizarazu : « Heureusement, un éducateur des Girondins de Bordeaux a dit ‘soyez patient avec Liza’ ! »

Bixente Lizarazu

 

Lors d’une interview pour Le Télégramme, Bixente Lizarazu explique qu’il est plutôt inquiet de la formation des jeunes joueurs aujourd’hui. Il prend notamment son exemple aux Girondins. « Très tôt, les jeunes sont atteints de « championnite » aiguë. Les parents leur mettent parfois une pression insupportable, qui est contre-productive. On devrait leur apprendre les bases du jeu collectif plutôt que l’obsession de gagner. À cause de cela, plein de gamins passent à côté car on n’a pas su détecter chez eux une intelligence de jeu. Ou simplement parce qu’ils sont en retard sur le plan physiologique. Or, on ne peut pas avoir un avis définitif sur un gamin de 16 ans. Moi, on avait dit que je n’avais pas les qualités pour devenir un joueur professionnel à cause de ma taille. Heureusement, un éducateur des Girondins de Bordeaux a dit « soyez patient avec Liza ! » […] Je pense que j’aurais été épargné car j’ai vraiment des bases solides. J’ai vu mon père, charpentier, partir au boulot tous les matins à 7 h. Le soir, je voyais ce qu’il avait fait et j’étais conscient de la valeur de son travail, de la valeur de l’argent. Mais c’est difficile de comparer les époques. Nous, on a commencé à très bien gagner notre vie après le mondial de 98. Ma génération a eu le temps de grandir sans trop d’enjeux financiers. Quand tout arrive très vite – argent, médiatisation, faux amis – tout peut exploser très vite. Et il y a beaucoup de casse ! Pour un Mbappé, il y a peut-être dix mecs qui explosent en vol… »

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des