Philippe Fargeon : « On avait peut-être besoin de cette méthode, un peu plus autoritaire, un peu plus latine… »

 

Gustavo Poyet

Quelle est la part de Gustavo Poyet dans la réussite récente des Girondins de Bordeaux ? Voici la réponse de notre consultant, Philippe Fargeon« Je pense qu’elle est importante. On avait peut-être besoin de cette méthode, un peu plus autoritaire, un peu plus latine, pour ces joueurs et ce groupe qui peut-être avait une belle vie de château […] Ca tire un groupe d’être comme il est, il est aussi comme ça à l’entrainement. C’est un entraîneur qui vit le match, qui est capable de coups de gueule, et il est intelligent ce garçon. On l’a vu avec Sankharé, qui avait montré à sa sortie à Montpellier de la déception avec un geste pas forcément très agréable, mais le match suivant il l’a quand même mis titulaire. Il a ses coups de gueule mais les joueurs savent que s’ils travaillent derrière, ils seront récompensés. C’est un juste équilibre à trouver, et ce sont beaucoup les entraineurs latins qui sont capables de le faire […] On verra si ce genre de management est possible dans la durée. On verra si on peut faire dans la continuité ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des