Alou Diarra : « Ce sont les grosses compétitions internationales qui m’ont vraiment donné l’envie de jouer au foot »

Alou Diarra à genoux Girondins Bordeaux

 

Lors d’une très longue interview, Alou Diarra s’est exprimé sur son passé et donc ses débuts dans le football. L’ancien milieu de terrain des Girondins explique notamment comment il a pris goût à ce sport. « Ça a d’abord été à la télé en voyant les matches de professionnels. En fait ce sont les grosses compétitions internationales comme les coupes de Monde qui m’ont vraiment donné l’envie de jouer au foot. Quand je voyais les stades bombés avec l’ambiance qu’il y avait, ça m’a toujours donné envie de jouer au foot. Ça a toujours été un rêve d’être professionnel mais honnêtement, ça n’a pas été une fixation. C’est arrivé au fur et à mesure du temps, je suis devenu de plus en plus ambitieux et de plus en plus compétiteur aussi au fur et à mesure des années. Ça m’a permis de franchir des étapes importantes ».

 

Plus jeune, il avait plusieurs idoles. « Paradoxalement, c’était des joueurs offensifs. Il y avait Maradona, Van Basten, Rudi Völler. Il y a pas mal de joueurs offensifs dans mes idoles mais j’ai été un joueur à vocation défensive toute ma carrière […] Gamins, on se prenait pour Maradona, pour Van Basten, Gullit. J’ai été bercé aussi par cette grande équipe du Milan AC de fin 80, début 90 et également cette équipe de Marseille des années 90 qui m’a bercé avec Jean-Pierre Papin, Carlos Mozer, Basile Boli. C’était l’équipe qui m’a le plus marqué on va dire. J’étais très fan. Les joueurs offensifs m’ont beaucoup marqué comme Chris Waddle ». 

 

 

Banquette

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des