Geraldo Wendel : « C’était une joie inoubliable, et cela restera toujours gravé dans ma tête et ma mémoire »

Geraldo Wendel profil regard Bordeaux

Geraldo Wendel s’est rappelé d’un moment particulier au cours de sa carrière et plus particulièrement aux Girondins. « C’est le triplé contre Paris. Le titre de Champion de France, le but de la tête… Mais c’est le club en général, avec le président qui a toujours été très correct avec moi. Monsieur Jean-Louis Triaud. Les caisses de vin qu’il me donnait à des matches importants qu’on avait gagné, en Ligue des Champions (rires). Ce sont des moments inoubliables. J’ai toujours du respect envers la France et envers le groupe Girondins de Bordeaux […] La tête contre Paris ? C’était un centre d’Alejandro Alonso, et deux minutes après mon deuxième but. Tout le monde était heureux, très content… C’était une joie inoubliable, et cela restera toujours gravé dans ma tête et ma mémoire ».

 

BDC Sport

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des