Didier Sénac : « Adieu Lescure ? J’étais invité, mais ça n’a pas été possible… J’y serais allé à vélo s’il fallait »

Place de la République Adieu Lescure

Lors d’une interview, Didier Sénac est revenu sur son rapport avec les supporters des Girondins de Bordeaux. « Je me souviens que j’avais une petite côte d’amour, on va dire. Il y avait même une chanson. Je me sentais vraiment bien dans ce stade. Les supporters m’aimaient bien et j’appréciais, parce que moi j’ai besoin de ça … dans la vie, je suis quelqu’un de très calme, de tranquille, mais sur le terrain je me transforme. Et quand je sentais le public derrière moi, j’étais surmotivé. Ca dépend de ton caractère quoi. On peut être tétanisé par une grosse ambiance, mais moi ça me transcendait […] J’ai deux clubs de cœur. Lens bien sûr, mon père a joué ici, j’ai été formé ici, j’ai commencé ma carrière ici… après j’ai grandi et je suis parti à Bordeaux. Je découvrais un grand club. Ici c’était un club familial tu vois, et je suis arrivé à Bordeaux, c’était la coupe d’Europe, des joueurs internationaux. J’avais les yeux qui brillaient quand je suis arrivé ».

 

Malgré l’invitation des supporters, Didier Sénac n’avait pas pu répondre favorablement à l’invitation de la journée d’Adieu Lescure. « J’étais invité, ils nous l’ont dit bien avant, mais malheureusement, ça n’a pas été possible parce que je devais absolument voir un joueur à l’étranger pour le compte du RC Lens. J’étais vraiment déçu, je m’étais dit que ça allait être la fête, les supporters, les anciens … Tu penses, j’y serais allé à vélo s’il fallait ».

 

Iloveyourichardwitschge

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des