Stéphane Martin : « Construire un modèle de revenus qui nous permet de revenir sur les quatre premiers »

Stéphane Martin

Stéphane Martin pense que l’écart entre les clubs du top 4 et ceux de derrière à partir de la 5ème ne cessera de se creuser à cause notamment des différences de primes des compétitions européennes mais également au fair-play financier, qui limiterait un éventuel richissime investisseur. « Les droits télévisuels de coupes européennes ont explosé. C’est essentiellement vrai sur la Champions League où là il y a des droits qui sont colossaux puisqu’on peut considérer que la part des clubs français en Champions Ligue sera au minimum équivalente aux budgets des clubs entre la 5ème et la 8ème place. Forcément, vous créez une cassure. On peut penser que la Champions League tend vers une sorte de Ligue fermée, d’autant qu’il y a la deuxième lame, le fair-play financier, et qui rend difficile à un nouvel entrant de combler ce fossé. Même s’il y avait un mécène, un investisseur situé entre la 5ème et la 8ème place qui disait du jour au lendemain ‘je veux combler le fossé’, il ne peut pas le faire à cause du fair-play financier. C’est moins vrai sur l’Europa Ligue – même si les droits ont augmenté et on s’en réjouit – où les droits restent bien plus raisonnables. Pour l’instant, l’objectif d’être quasi systématiquement européen pour bien consolider notre place de cinquième et donner du plaisir à travers ses matches, et peu à peu construire un modèle de revenus qui nous permet de revenir sur les quatre premiers, tient toujours ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des