Nicolas Maurice-Belay : « On était dans l’après Laurent Blanc, et il faut dire ce qui est, on ne jouait pas bien… »

Nicolas Maurice-Belay

Nicolas Maurice-Belay a été questionné sur la critique qu’il peut y avoir en France, dans le monde du football et en général.

« Tu n’as pas la même atmosphère négative pendant toute l’année en Angleterre. Moi, j’ai déjà vu même des matches à la télé en France, le dernier reçoit le PSG, il perd 1-0, le public les siffle… Que tu les siffles contre l’avant-dernier ou le quinzième parce que tu n’es pas content, d’accord, mais pas contre Paris… C’est de la logique. On dit souvent que l’Angleterre c’est le meilleur championnat du monde, mais la qualité technique de certains joueurs est très pauvre. Certes, il y a de l’engagement, mais culturellement ils aiment cette grinta, et si tu cours – même dans le vide – ils vont aimer […] La seule fois où j’ai senti un effet ‘naturel’, c’est le France-Ukraine. Quand tu vois les médias après Ukraine-France, il y en a qui se sont fait torpiller… Mais il y a eu un contre-effet avec à l’origine Sakho qui avait lancé le truc. Je trouve que le peuple français a suivi, il y a eu une super soirée, une super fête. Tu te dis : ‘Putain, on peut le faire !’ ».

 

Il se souvint également de la qualité de jeu des Girondins de Bordeaux pendant quelques saisons, lorsqu’il était présent au club.

« On était dans l’après Laurent Blanc et l’après Jean Tigana, et il faut dire ce qui est, on ne jouait pas bien. Malgré ça, sur six ans, j’ai dû faire quatre fois la Coupe d’Europe. Au niveau du jeu, c’était pauvre, il y avait trop de matches, enfin de non-matches… Tu perdais des supporters, parfois même l’amour de certains supporters parce que tu en as qui aiment leur club… Ils ne se reconnaissaient pas dans l’équipe, parce qu’on ne faisait pas ce qu’il fallait sur le terrain ».

 

ActuFoot75, Foot un point c’est tout

Retranscription Girondins4Ever

Foot,un point c'est tout, émission 3

Troisième émission de Foot,un point c'est tout avec pour thème « La culture foot chez les jeunes et les agents ». Les invités sont Nicolas Maurice-Belay, footballeur professionnel, et Ousmane Doumbia, conseiller sportif. Azedine Djerrari et Jr Abomba à la présentation

Publiée par Actufoot Ile de France sur jeudi 31 mai 2018

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des