Tony Vairelles : « Lyon était arrivé comme s’ils allaient marcher sur Bordeaux, comme s’ils allaient les étriller et c’est l’inverse qui s’est passé »

Vairelles

Alors que les Girondins étaient en panne de résultats, Jocelyn Gourvennec a été démis de ses fonctions, Eric Bédouet prenant l’intérim avant le match de Nantes. Un match qui a été important dans la saison bordelaise pour Tony Vairelles avant l’arrivée de Gustavo Poyet. « On ne s’attendait pas après tout ce qu’on avait vécu de voir l’équipe gagner à Nantes. Nantes était sur une bonne dynamique. On dit toujours qu’il y a un petit sursaut d’orgueil quand il y a un entraineur qui part. On voit cette victoire. Et ce qui nous a fait encore plus plaisir en tant que supporters, c’est que contre Lyon, ils nous font vraiment plaisir sur ce match-là. Lyon était arrivé comme s’ils allaient marcher sur Bordeaux, comme s’ils allaient les étriller et c’est l’inverse qui s’est passé. Bordeaux a super bien réagi. J’ai des images qui me reviennent en tête quand Malcom revient défendre sur Fékir et qui prend la balle. C’était de super beaux gestes qui prouvent… Ce n’était pas un superbe but mais ce geste-là montrait qu’ils avaient pris le pas sur cette équipe de Lyon. À l’époque cette équipe était aussi en pleine bourre. Derrière notre match, ils ont enchainé au moins 5 ou 6 matches sans victoire. On s’est dit que le déclic était peut-être arrivé à Nantes et contre Lyon ça continue. Mais ça a continué deux matches… ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des