Alou Diarra : « Ce qui a aussi été très sympa, c’est que je les ai rencontrés en Ligue des Champions avec Bordeaux et en équipe nationale »

Schweinsteiger und Lahm

Foto: Frank Leonhardt dpa/lby Bild

S’il n’a jamais officié avec l’équipe Une du Bayern Munich, Alou Diarra garde un bon souvenir de sa vie en Allemagne. L’ancien capitaine des Girondins de Bordeaux a même rencontré ses anciens partenaires lors de plusieurs compétitions ensuite.

« Munich c’est une superbe ville. Souvent j’étais à Marienplatz, c’était le centre-ville. J’allais souvent aussi à la gare de Munich, c’était là où je pouvais me procurer des magazines français. Marienplatz, c’est vraiment une place très populaire, très sympa avec beaucoup de boutiques. C’est une place très animée avec beaucoup de jeunes. Du coup j’allais souvent là-bas avec des collègues. Je me suis mis à parler allemand. J’ai fait les efforts d’apprendre la langue parce que pour s’adapter rapidement à une nouvelle culture, il faut absolument apprendre la langue. J’ai fait l’effort. Il faut pratiquer. J’ai oublié quelques notions d’allemand, je parlais beaucoup mieux il y a quelques années mais j’ai quand même gardé des petites bases. Parler la langue, ça m’a facilité pas mal de choses. Je pense que les Allemands ont ressenti ça. Cette envie que j’avais de vouloir vraiment m’adapter à leur culture et à faire les efforts. Ils m’ont apprécié là-bas car j’ai fait l’effort de parler allemand et de vraiment me comporter en gardant mes habitudes mais tout en essayant de m’adapter à leur culture […] J’étais souvent avec Patrick Mölzl, Bastian Schweinsteiger qui était passé pro. J’ai joué avec lui, avec Philipp Lahm, un autre grand joueur. Ils étaient très jeunes mais tellement doués qu’ils sont venus avec nous assez rapidement. Quand je vois la carrière qu’ils ont faite et ce qui a aussi été très sympa, c’est que je les ai rencontrés en Ligue des Champions avec Bordeaux et en équipe nationale. Quand on s’est recroisés, il y a eu des accolades, on s’est embrassés. On était tellement contents de se revoir, d’avoir réussi tous les trois. C’était vraiment un moment très fort ». 

Banquette

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des