Jean-Luc Dogon fait le bilan de la saison des U19 Girondins (Gambardella, Youth League, Championnat)

Jean-Luc Dogon

Jean-Luc Dogon a fait le bilan de son équipe, les U19 des Girondins de Bordeaux. A commencer par la Youth League en début de saison, même si l’équipe bordelaise fut vite éliminée face à Salzbourg.

« A domicile, on a perdu 0-1, face à une très bonne équipe, tenante du titre. On est tombé sur la plus grosse équipe du chapeau, et malgré ça, avec une première mi-temps où l’enjeu était peut-être un peu trop haut, la seconde mi-temps était encourageante, on aurait pu égaliser même. C’était quelque chose de très intéressant à vivre pour les garçons. A l’extérieur, on a pris une leçon de football et de réalisme. On perdait 4-0 au bout de 26 minutes. On a réussi à arrêter l’hémorragie, mais dans la transition, on a vu ce que c’était le haut niveau, le travail qu’il nous restait à faire. C’était intéressant ç voir et à vivre, même si on ne fait pas du football pour en prendre quatre en une demi-heure… Ça nous a remis un peu en place et on a vu qu’il fallait vraiment se mettre au travail […] On apprend des choses, c’est la mini coupe d’Europe ; c’est plus médiatique, c’est une autre approche, des mises au vert, des voyages… On a eu la chance aussi de voyager comme les pros en avion, des choses comme ça. On apprend là-dessus, sur l’approche du match, sur l’arbitrage qui est un peu plus strict, dur, mais avec de très bons arbitres qui ne laissent rien passer… Il y a plein de choses où on peut tirer de bons enseignements ».

 

Puis il parla de l’élimination de l’équipe en Coupe Gambardella.

« C’est une frustration pour tout le groupe. Quand on mène 2-0 à la mi-temps, face à une équipe qui ne montrait pas grand-chose, et qu’on finit par perdre sur des phases de jeu en début de seconde mi-temps, et avec deux buts à la fin du match… C’est frustrant parce que ça montre un manque de caractère, c’est embêtant ».

 

Enfin, il conclut sur le championnat, où l’équipe finit 8ème sur 14.

« On restait sur deux saisons intéressantes, où on avait fini deuxième et Champions de France, donc on a envie de rééditer la même performance chaque année… Là, c’était plus compliqué, un groupe avec moins de talent aussi, quelques joueurs avec la National 3… Cela fait partie du football, on ne peut pas avoir que des Tops tous les ans. On est quelque part à notre place, au milieu du classement ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des