Maxime Poundjé : « J’ai vécu, au-delà des six premiers mois, 313 jours sans pouvoir m’exprimer le week-end »

bandicam 2018-05-22 22-08-16-953

Valentin Vada s’est improvisé reporter le temps d’un instant au micro de GirondinsTV juste après la victoire face à Metz. Pour cela il est parti faire un tour de ses coéquipiers. Voici leurs dialogues tout d’abord avec Lukas Lerager.

 

Valentin Vada : « Lukas ! How are you ? Dis quelques mots en français ! ».

Lukas Lerager : « Ca va, c’est très bien. C’est pour l’équipe ! C’est une saison difficile. C’est crazy ! ».

Valentin Vada : « Lui, c’est le cœur du groupe. Il a un cœur qu’on n’a pas tous ensemble ! C’est notre soldat du milieu ! ».

 

Puis le milieu argentin est allé à la rencontre du latéral bordelais Maxime Poundjé.

 

Valentin Vada : « Maxou ! On va passer avec Maxime Poundjé ! Il a vécu un début de saison compliqué et maintenant il se retrouve titulaire. Franchement Max, tu as fait un sacré boulot. Moi je te le dis personnellement parce que je t’aime beaucoup. Tu es un super mec et tu le mérites. Comment as-tu vécu ce match et cette qualification en Europa League ? ».

Maxime Poundjé :  « On savait que c’était un match très, très important pour l’équipe, pour le club, pour toute une ville. J’espère qu’on a fait plaisir à tous les supporters des Girondins de Bordeaux. C’était l’objectif. Cette saison, ça a été les montagnes russes, ça a été très compliqué à titre collectif et à titre personnel et individuel. C’est vrai que j’ai vécu, au-delà des six premiers mois, 313 jours sans pouvoir m’exprimer le week-end. Mais le plus important, c’est que le club décroche cette qualification pour l’Europa League. Et voilà ! Allez Bordeaux ! ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des