Florian Brunet : « Notre existence, oui, temporairement, est remise en cause »

Virage sud supporters ultramarines

Florian Brunet a évidemment traité du sujet des interdictions de stade, qui pourraient mettre en péril le Virage Sud, que ce soit à domicile comme à l’extérieur. Si le responsable a expliqué que ce ne serait que temporaire, il est bien évident que cela freinerait les actions du groupe de supporters.

« L’existence à long terme non, elle n’est pas menacée. Dans les gens aujourd’hui qui dirigent les Ultramarines, il y a les plus jeunes mais aussi les plus anciens, ils ont donné une grande partie de leur vie, et ce n’est certainement pas pour arrêter maintenant. Mais peut-être temporairement… Effectivement, on risque jusqu’à une centaine d’interdictions de stade, que ce soit administratives ou pénales, cela nous empêcherait clairement d’exercer notre activité, que ce soit en déplacement ou pour les tifos. Notre existence, oui, temporairement, est remise en cause. On a reçu une quinzaine d’interdictions de stade, nos avocats – très au fait de la question et très habitués à ces interdictions – sont en train de travailler pour qu’on gagne ce combat. Pour l’instant, rien n’est perdu, on a encore bon espoir, même si nous sommes effectivement très inquiets ».

 

https://twitter.com/ManciRomain/status/998594710057963530

France 3 Aquitaine

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des