Stéphane Martin : « Très sincèrement on ne pensait plus du tout à l’Europe, au match de Lille je suis très inquiet, on est menés… »

Stéphane Martin

 

Nicolas de Tavernost avait demandé à ses joueurs de terminer la saison avec 50 points, ça sera finalement 55 avec l’Europe au bout. Pourtant Stéphane Martin était loin d’imaginer ce scénario. Au contraire, lors de la réception du LOSC, le Président des Girondins était plutôt inquiet. « 50 points ? Ils ne sont pas obéissants (rires). Ce qu’on voulait, et moi le premier, c’était leur dire de terminer la saison en respectant le maillot, en essayant d’aller chercher la place la plus haute possible parce que ça a un impact sur les comptes du club, mais très sincèrement on ne pensait plus du tout à l’Europe. Même avant cette série de six victoires en sept matches, au match de Lille je suis très inquiet, on est menés… Heureusement Lille n’est pas bien non plus mais ils auraient pu nous enfoncer… C’est une équipe tellement en dents de scie, tellement fantasque, qu’on aurait pu très bien se retrouver à lutter pour le maintien aussi. Voilà, ça a tourné, c’est extraordinaire. Très sincèrement, avant le match de Lille, on prend deux points en six matches… Si on perd contre Lille, on se remet vraiment dans le dur pour le maintien et après on joue quand même des grosses équipes. C’est une équipe qui a été soit excellente, soit complètement nulle ».

 

C’est surtout plus facile depuis que l’équipe est allée chercher des résultats à l’extérieur. « On prend six victoires à l’extérieur sur la phase retour, et contre Metz il fallait se méfier aussi parce que Metz est une équipe qui a fait preuve de beaucoup d’orgueil et qui a quand même de très bons joueurs. Quand on joue contre une équipe qui n’a plus d’enjeux, on ne sait jamais comment ça va se passer. Bordeaux a fait le boulot, c’était bien, et si Nice avait gagné il n’y avait qu’à les féliciter parce que s’ils avaient été chercher leur qualification à Lyon, c’était chapeau ».

 

ARL

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des