Benoit Costil : « On a entendu tellement qu’il n’y a pas de supporters à Rennes… Le club mérite ce retour en Europe »

Benoit Costil

Benoit Costil a quitté le Stade Rennais pour avoir une chance de disputer la Coupe du Monde dans un club plus huppé, les Girondins de Bordeaux. Le capitaine bordelais est aussi venu pour disputer l’Europe, chose qu’il ne put pas faire en début de saison, la faute à une élimination du club face à Videoton. A l’inverse, le Stade Rennais a réussi à se qualifier directement à l’issue de cette année pour les groupes de Ligue Europa. Le portier s’est exprimé sur le sujet dans Ouest-France.

« Je suis venu deux fois au Roazhon Park en tribune, Nice et Guingamp, deux défaites 0-1. Mieux vaut que je ne revienne pas, je ne veux pas être le chat noir ! (rires) Rennes cinquième, c’est un ensemble de choses. Déjà un championnat complètement fou après la quatrième place. On le voit bien avec Bordeaux, on ne pensait pas se mêler à la lutte pour l’Europe il y a quelque temps… Le Stade Rennais a été régulier après son gros passage à vide. Puis il n’en a connu qu’un, en début de saison. Sur la fin de Christian Gourcuff, ça enchaînait les victoires, derrière lors du relais de Sabri Lamouchi et de la nouvelle direction, l’équipe a quand même poursuivi les bons résultats. Il y a eu une bonne  dynamique, pas de gros trous […]  Franchement, quand j’ai joué contre eux, je me suis dit : ‘Ils vont aller au bout’. Même avant, j’ai très vite senti qu’ils seraient dans le coup pour le top 6, mais pas de là à les voir assurés d’être cinquièmes avant la dernière journée… […] Très sincèrement, je suis très content pour le club, les supporters… J’ai beaucoup d’amis aux anges. Et mon copain Romain Danzé se rapproche du record… (rires). Je me réjouis pour le Stade Rennais et je dis bravo. Ce qui me fait plaisir aussi, c’est voir tout le stade vivre le truc, le RCK fait le boulot, mais tout le monde suit. On a entendu tellement qu’il n’y a pas de supporters à Rennes, alors qu’il y a une très bonne ambiance… Le club mérite ce retour en Europe, ce n’était pas facile tout le temps, ces dernières saisons, il y a eu parfois un climat difficile, des désillusions en Coupe, des fins de championnat délicates… Cette récompense est amplement méritée ».

Ouest-France

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des