Christophe Monzie : « Ce serait un suicide sportif de ne pas le garder »

Martin Braithwaite

Christophe Monzie, journaliste pour ARL, souhaiterait que les Girondins de Bordeaux décident de lever l’option d’achat pour Martin Braithwaite, et il s’en est longuement expliqué.

« Malcom, c’est vrai, a fait un bon match contre Metz, il est revenu en puissance juste avant de partir, sans doute… Mais il y a un autre joueur qui a été bon sûr ce match, c‘est Martin Braithwaite. Je crois que sportivement parlant, s’il y a un effort à faire par rapport à un joueur, au vu de ses derniers matches, la question ne se pose même pas de savoir si oui ou non il faut le garder à Bordeaux… C’est tellement évident sportivement parlant que ce serait un suicide sportif que de ne pas le garder, d’autant que l’intéressé lui-même ne cache pas qu’il se plait à Bordeaux. Après, est-ce que financièrement, on trouvera un accord avec Middlesbrough qui ne compte pas trop sur lui. On le faisait jouer à un poste qui n’était pas son poste de prédilection. S’il y a un effort à faire sur un joueur, je pense que c’est sur Martin Braithwaite. Et Nicolas de Tavernost disait que ce n’est peut-être pas un besoin d’aller chercher trop loin, un joueur qu’on a peut-être sous la main. On sait ce qu’on perd, mais on ne sait pas ce qu’on trouve. Est-ce qu’il ne vaut pas mieux garder des garçons dont l’expérience et la complémentarité saute aux yeux sur cette fin de championnat, plutôt que d’aller chercher d’autres joueurs inconnus, avec la barrière de la langue, les déceptions possibles, les bides… On a vu ce qui s’est passé avec Cafú alors qu’on l’a payé 7 millions d’euros. Ou a à un degré moindre Nicolas De Préville qui n’a marqué que quatre buts sur cette partie de championnat… Dans la mesure où on est bien achalandé et qu’il faudra peut-être remplacer Malcom s’il s’en va… On a d’autres postes, les besoin sont très ciblés (lire ICI). Est-ce qu’il ne vaut pas mieux faire l’effort de garder ceux qui sont là et ceux qui se plaisent en Gironde, et ceux qui ont fait leur preuve sur le terrain, plutôt que d’aller chercher un illustre inconnu qui sera de toute façon, vu les moyens du club, un second couteau… On ne va pas avoir le premier choix côté bordelais, il ne faut pas rêver ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des