Fahid Ben Khalfallah : « Bordeaux, c’est un club qui marque, c’est un club que j’ai adoré, c’était un rêve »

fahid-ben-khalfallah-bilan girondins4ever

 

Fahid Ben Khalfallah a été interrogé longuement dans les colonnes de Sud-Ouest sur sa carrière en Australie depuis son départ du championnat de France. L’occasion pour lui d’évoquer malgré tout son passage aux Girondins« En termes sportifs, je n’en garde pas spécialement de bons souvenirs mais humainement, oui. Pour les personnes rencontrées au club, et même Jean-Louis Triaud, quelqu’un d’exceptionnel. C’est un club qui marque, très familial, même s’il ne donne pas cette impression depuis l’extérieur. Pour moi, c’était incroyable de jouer là-bas. C’est un club que j’ai adoré, c’était un rêve ».

 

Aujourd’hui, Fahid est un jeune retraité. S’il explique qu’il veut obtenir la nationalité australienne, et qu’il ne souhaite pas repartir de ce pays, il se confie aussi sur ses projets d’après-carrière. « J’ai des projets, il y a pas mal de choses à faire, notamment dans le foot, dans la formation ou le recrutement par exemple. C’est encore nouveau. Au niveau professionnel, ça fait moins de quinze ans que tout s’est développé. J’envisage aussi d’être entraîneur, je suis en train de passer mes diplômes. Au Melbourne Victory, j’ai un contrat qui m’attend pour l’après-carrière, un peu comme un ambassadeur du club. Il y a aussi Brisbane qui souhaite me garder ici, pour le recrutement et le coaching. Je suis en train de voir ». 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des