Nicolas de Tavernost : « Des garanties n’ont pas été données, tant qu’elles ne l’auront pas été, il n’y aura pas de cession »

Girondins Etats-Unis Amerique USA Investisseurs

 

Toujours lors de son interview pour notre quotidien régional, Sud-Ouest, Nicolas de Tavernost a fait le point concernant les discussions avec les investisseurs américains. « J’ai été très précis, j’ai donné rendez-vous au 15 juin. Nous avons besoin de garanties qui n’ont pas été données. Tant qu’elles ne l’auront pas été, il n’y aura pas de cession. Et ce n’est pas une question de prix de vente mais d’orientation future du club. Nous avons imposé un certain nombre de conditions, y compris financières, sur le train de vie futur du club. C’est en discussions, elles devront aboutir, ou pas, rapidement. Depuis 19 ans, nous avons eu de nombreuses propositions et cela aurait été un souci en moins pour le groupe M6. Nous ne l’avons pas fait parce que nous sommes très attachés au club et à son développement, nous ne voulons pas avoir fait 20 ans pour rien ». 

 

Si les discussions n’aboutissent pas avec les américains, est-ce qu’il sera prêt à étudier des offres provenant d’autres investisseurs ? « Si ça aide à faire progresser le club, on le fera mais on ne lâchera pas l’affaire sans avoir cette assurance. On ne fera rien qui serait de nature à affaiblir le club. Et en attendant, on exerce toutes nos responsabilités ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des