Gustavo Poyet : « Ici, on dit beaucoup : Bordeaux, c’est sympa, c’est magnifique, confortable quoi ! Mais non, c’est fini »

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des