Gaëtan Huard : « L’enveloppe sera plus conséquente si on est européens, et si tu ne l’es pas, elle ne sera pas la même »

Gaëtan Huard

Gaëtan Huard a évoqué cette problématique qui se pose actuellement au club, à savoir que le recrutement se fera en conséquence d’une éventuelle qualification ou pas et que le club ne peut pas commencer encore à se positionner sur les éventuels « coups » du mercato mais aussi sur cette incertitude quant à un potentiel rachat. « C’est la grosse problématique du club… Quand tu n’assures pas au moins une place européenne… Marseille et Lyon savent qu’ils vont au moins faire une compétition européenne, donc ils peuvent déjà envisager et préparer la saison prochaine. Bordeaux, on est encore dans l’indécision jusqu’à la 38ème journée. Et c’est le cas chaque année… Tu ne peux pas te positionner. On lit et on entend beaucoup de choses, que c’est repoussé jusqu’au 15 juin, on attend de savoir s’il va y avoir un repreneur, en plus de savoir si on va être européen… Cela fait beaucoup de choses. C’est logique que ça bosse comme l’a dit Nicolas de Tavernost, ils ont plutôt intérêt. Rien n’est signé, donc il vaut mieux prévoir la continuité, et surtout ne pas prendre trop de retard, parce que ça va aller très vite pour le recrutement. Bordeaux est dans des sphères de recrutement, à l’identique avec beaucoup de clubs. Les joueurs intéressés se sont déjà orientés… Il y en a quelques-uns, je sais où ils vont, déjà, et dans tous les clubs. Il ne faut pas prendre du retard, que Gustavo Poyet constitue son noyau d’effectif qu’il a envie d’avoir, parce qu’il a repris un effectif qu’il n’avait pas choisi au départ. L’enveloppe aussi sera plus conséquente si on est européens, et si tu ne l’es pas, elle ne sera pas la même… Tu devras dégraisser ton effectif, et forcément faire deux-trois intéressantes ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des