Philippe Fargeon : « Il faut que les joueurs soient plus réguliers ou que les joueurs soient interchangeables beaucoup plus facilement »

Philippe Fargeon

Philippe Fargeon a évoqué la complémentarité que l’on aperçoit depuis quelques rencontres entre les joueurs et qui a mis du temps à se mettre en place. « Ce sont les mêmes joueurs qu’au début de saison. Certains reviennent en forme, d’autres ont une opportunité pour l’année prochaine. On le répète mais Gustavo Poyet est en train de préparer la saison prochaine. Il se rend compte qu’il a une équipe qui peut tenir la route. Il ne voulait pas en garder beaucoup. Il n’en fait pas trop tourner non plus mais il y en a certains qui sont totalement écartés et que l’on n’a plus vu. D’autres reviennent en forme comme Sankharé, comme Kamano la semaine dernière. On a des joueurs qui se réveillent et c’est bien ». 

 

Pour espérer faire un bon championnat, l’équipe doit gagner en régularité comme les équipes du top classement. « Nous, à chaque fois, ça a été avec l’arrivée de nouveaux joueurs. Sankharé quand il est arrivé, ça nous a équilibrés. Cette année c’est l’arrivée de Pablo qui a équilibré aussi. On a des joueurs qui sont arrivés et qui ont pu s’imposer à un poste clé qui manquait. La régularité, c’est quoi ? C’est d’avoir ces joueurs tout au long de la saison car l’équipe a été irrégulière car les joueurs ont été irréguliers. Sankharé a été très bon mais il a eu des périodes difficiles. Pendant sa période difficile, c’est là aussi où on a connu des difficultés. Il faut que les joueurs soient plus réguliers ou que les joueurs soient interchangeables beaucoup plus facilement. C’est peut-être ça la solution. Vous prenez Lyon, les joueurs sont interchangeables. Vous avez un attaquant qui ne marque pas, il le sort, un autre arrive et il va marquer. Lyon ce sont aussi souvent des joueurs qui viennent du centre de formation, qui sont là depuis des années, qui s’entraînent ensemble, qui ont la même notion du jeu. C’est autre chose ». 

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des