Soualiho Meïté juge son passage aux Girondins et parle de son coup de moins bien

Soualiho Meité

Soualiho Meïté a fait le bilan, à deux journées de la fin de la saison et en conférence de presse d’avant Toulouse, de son prêt aux Girondins de Bordeaux. « Ici, j’ai beaucoup appris, malgré Monaco où je n’ai pas appris. Ici, je suis venu chercher du temps de jeu, ce que j’ai eu favorablement. J’en suis content, parce que ça m’a permis d’apprendre. Tactiquement, j’ai pu jouer contre des adversaires assez bons, des adversaires un peu moins bons mais on apprend toujours. Quand je regarde mes coéquipiers, il y en a des plus jeunes, des moins jeunes. C’est vrai qu’aujourd’hui cette expérience à Bordeaux m’a fait du bien ». 

 

S’il connut un début difficile par manque de temps de jeu en première partie de saison, il fut ensuite beaucoup plus en vue, pour finalement retomber un peu ces dernières semaines.

« Moins bien ces derniers temps, une explication ? Malheureusement non. C’est le football. C’est vrai que quand je suis arrivé, j’avais faim, j’avais les crocs de ne pas avoir joué à Monaco. J’ai beaucoup travaillé pour pouvoir m’imposer. Les beaux matches sont venus automatiquement. Après, c’est vrai que j’ai eu une baisse, mais ce sont des choses qui ne s’expliquent pas parce que j’ai toujours autant travaillé, j’ai toujours donné le meilleur de moi-même. C’est comme ça, c’est le foot, c’est la concurrence. C’est à moi de me perfectionner tous les jours pour être au meilleur niveau […] Les trois matches où j’ai moins joué m’ont permis de regarder aussi vu de l’extérieur. Quand tu es sur le terrain, c’est différent. J’ai fait un match zéro contre Lille en sentinelle et ça m’a permis de me corriger face à Saint-Etienne […] Par exemple, sur le premier but de Saint-Etienne, avant que Pablo fasse le penalty, je touche le ballon. Peut-être que si je me décale un tout petit peu, le ballon je le récupère et il n’arrive jamais là. Ce sont des trucs qui font forcément cogiter et tu te dis ‘Sou, reste concentré, reste toujours concentré, le millimètre, le pas que tu vas faire, l’anticipation que tu vas faire ça va toujours apporter quelque chose à l’équipe’. Après, c’est vrai que ça se joue beaucoup mentalement ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des