Gustavo Poyet : « J’ai trouvé un groupe de 8, 9 joueurs qui jouent tout le temps »

Gustavo Poyet

 

Les Girondins montrent en ce moment un tout autre visage qu’il y a quelques semaines. Gustavo Poyet parle de ce qui s’apparente à un déclic.  « Je pense que quand j’ai trouvé cette équipe, j’avais besoin de temps pour travailler. J’ai trouvé un groupe de 8, 9 joueurs qui jouent tout le temps. Et ça a fait du bien à l’équipe aussi. Quand tu changes beaucoup, ce n’est pas facile pour trouver un équilibre, la même consistance. Je pense que c’était plus facile pour trouver des solutions ».

Grâce à quelques bons résultats, l’équipe s’est remise à croire en un objectif qui était atteignable et cela s’est ressenti dans le jeu produit. « Je vous parle toujours de la part mentale. Quand il y a des doutes, des problèmes, quand l’équipe change, qu’elle ne gagne pas, qu’il y a toujours quelque chose qui se passe… Ils se posent toujours beaucoup de questions. On n’est pas tous pareil. Il y a des joueurs qui sont plus forts mentalement et il y a des joueurs qui ont besoin que ça marche bien pour revenir. En ce moment, même si tu regardes les entraînements, on est bien. On est dans une situation que j’aime bien, bien, bien… Il n’y a pas d’excuses ! Quand on parle de la confiance, qu’on ne trouve pas l’équipe, qu’il y a beaucoup de changements, des blessés… On peut trouver des excuses. Là, peut-être Sankharé parce qu’il est blessé, mais sur tout le reste, on est bien. On est prêt pour jouer ce match ».

Au fil du temps, il a appris à connaître son groupe et à mettre en place quelque chose qui convient à ses joueurs. « Je pense que des fois, la première impression sur un joueur, c’est vraiment très important. Quand un joueur arrive, sur les premiers matches amicaux, vous les journalistes, moi… On le regarde toujours. Alors cette première impression, c’est vraiment important. Mais après, tu connais la personne, tu connais comment il s’entraîne, ses réactions, beaucoup de choses… Des fois, ça change ta première impression. Ici, j’ai trouvé des joueurs qui comprennent pourquoi on veut faire des choses comme on l’a fait à ce moment-là, surtout sans le ballon. Et quand tout le monde est là, on est une équipe encore plus difficile à jouer. C’est ça qui est le plus important et qu’il faut trouver. Après il faut trouver des solutions offensives, de la qualité, un buteur, un joueur qui joue en un contre un, qui a de la technique et de la qualité individuelle… Mais le plus important c’est d’être un groupe qui joue pour la même chose ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des