Paul Bernardoni : « Maintenant on demande limite à un gardien d’être un numéro 10 »

Paul Bernardoni

Paul Bernardoni, le gardien prêté par les Girondins a évoqué ses progrès qu’il a fait cette saison au Clermont Foot et notamment ses progrès dans le jeu au pied qui n’est pas son fort à la base. « Aujourd’hui, le poste de gardien évolue d’année en année et maintenant on demande limite à un gardien d’être un numéro 10. C’est quelque chose qui est assez compliqué car c’est mon gros défaut mon jeu au pied. Mais je sais que j’ai passé un cap partout, dans mon jeu en général. Il m’en reste encore à franchir donc c’est génial […] Faire une saison pleine à 21 ans, c’est quelque chose d’exceptionnel. En ce qui concerne mon jeu au pied, j’ai franchi un cap et même dans ma manière de gérer mes matches. Quand on regarde mes matches en début de saison et mes matches en fin de saison, ce n’est pas la même chose. On va dire que je perds moins d’énergie pas bêtement mais au début on va dire que je faisais plus de pas qui servait à rien, et là je me concentre plus sur ces moments précis où il faut que je sois là ».

 

France Bleu

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des