Lilian Laslandes : ‘Après, on est reparti en voiture avec Saveljic etVukomanovic, nous étions en décapotable et nous klaxonnions… »

Lilian Laslandes

Lilian Laslandes s’est remémoré la soirée d’après titre de Champion de France 1998-1999, avec les Girondins de Bordeaux. « On a fait la fête avec les supporters bordelais qui avaient fait le déplacement à Paris. Quand on arrive à l’aéroport, le président Triaud dit : « demain, on a rendez-vous à la mairie ». Je lui réponds : « non, c’est au stade Jacques-Chaban-Delmas qu’on doit fêter ça, c’est là-bas qu’on a lutté pour ce titre ». Il passe un coup de fil pour demander l’autorisation et le maire, Alain Juppé, dit : « pas de problème, on va ouvrir le stade ». Jean-Louis Triaud revient alors vers moi : « je vous ai écoutés, j’ai fait ouvrir le stade, s’il n’y a pas grand monde, tant pis pour vous ». Un quart d’heure après l’ouverture, un copain qui était sur place m’appelle : « Lilian, dis à ton président que le stade va être plein, il y a déjà 20 000-25 000 personnes assises ». Les gens ont attendu quatre ou cinq heures au stade. Quand on est arrivés à 3h du matin, il y avait 35 000 personnes. Un truc de fou. Après, on est reparti en voiture avec Nisa Saveljic et Ivan Vukomanovic. Nous étions en décapotable et nous klaxonnions. Les gens à Bordeaux nous acclamaient, c’était génial ».

Footdavant

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des