Qui sera à la tête des Girondins la saison prochaine ? Le point complet sur la situation par FR3 Aquitaine

Jean-Louis Triaud et Nicolas de Tavernost

 

FR3 Aquitaine, par l’intermédiaire de Nicolas Morin, a fait un point complet concernant le rachat du club. Nicolas de Tavernost l’a annoncé, ça sera réglé avant la fin de cette saison 2017/2018. Mais qui sera à la tête des Girondins de Bordeaux la saison prochaine, les américains ? Un investisseur français ? Ou bien M6 pour une année supplémentaire ? Personne ne peut le dire avec certitude aujourd’hui.

 

Dans un premier temps, la principale piste menant aux Etats-Unis « aurait perdu du crédit en haut lieu ». Pourtant, FR3 explique que « cet hiver, le dossier du rachat était très bien avancé avec Nicolas de Tavernost ». Les raisons ? La première serait qu’« un puissant investisseur se serait finalement désisté, retardant ainsi l’opération ». La seconde serait que « les américains tentent de faire baisser le prix en insistant sur le coût des investissements à réaliser en plus du rachat fixé à 70 ME au centre d’entraînement du Haillan et au stade pour développer l’identité du club ». Nicolas de Tavernost se montrerait inflexible sur ce sujet.

 

Comme vous le savez, puisque Nicolas de Tavernost l’a souvent répété, il y a deux solutions : soit une vente, soit simplement une entrée dans le capital. La piste ci-dessus s’étant donc refroidie, « plusieurs pistes sont étudiées en parallèle et elles sont surtout françaises ». Plusieurs noms sont sortis ces derniers jours, en commençant par un ancien président du club, Alain Afflelou. Ce dernier a démenti dès le lendemain dans les colonnes de l’Equipe. Le nom de Gérard Houiller a également circulé mais un autre revient depuis le dernier match face au PSG, celui de Jacky Lorenzetti. FR3 explique : « La présence au stade dimanche dernier lors de Bordeaux-Paris de Jacky Lorenzetti aux côtés de Nicolas de Tavernost n’est pas passée inaperçue. Dans leurs entourages respectifs, on assure qu’il ne faut pas y voir autre chose que l’envie du richissime président du club de rugby du Racing d’assister à un match prestigieux, quelques heures après la qualification de son équipe au stade Chaban-Delmas pour la finale de la coupe d’Europe. Certes mais Jacky Lorenzetti répond au profil recherché. Et il apprécie beaucoup la région bordelaise car il séjourne très souvent dans ses propriétés du Médoc ». A vous de vous faire votre avis…

 

Dans tous les cas, toujours selon FR3, il y a une « seule certitude aujourd’hui dans ce dossier : il serait très surprenant que les Girondins ne s’ouvrent pas au minimum à d’autres actionnaires dans les prochaines semaines ». Verdict d’ici le mois prochain…

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des