Cédric Yambéré : « Poursuivre à l’étranger ne m’aurait pas déplu »

Cédric Yambéré

Cédric Yambéré qui vit sa première saison avec Dijon, revient sur cette saison où ils sont déjà assuré du maintien. « Il y a deux aspects. Ça s’est bien passé car on a acquis ce maintien assez tôt, et j’ai été agréablement surpris : le groupe est de qualité, le staff aussi, la ville est très sympa. Je me sens bien, heureux. Mais ce qui m’énerve, c’est qu’on ait encaissé beaucoup de buts. C’est un point que, j’espère, on arrivera à régler la saison prochaine (il est sous contrat jusqu’en 2019, NDLR), voire dès cette fin d’année. Derrière, on est montré du doigt lorsqu’il y a des scores lourds mais c’est un ensemble. Il faut trouver le bon équilibre, on va travailler pour cela. On a réussi sur certains matchs mais c’était trop irrégulier ».

L’ancien bordelais avait été prêté par les Girondins en Russie d’abord, puis à Chypre. Il revient sur ce que lui ont apporté les deux prêts. « De l’extérieur, on peut penser que ça s’est mal passé. Mais pour moi, ça a été une très bonne expérience. La Russie est un championnat moins tactique : les cinq premiers, c’est pas mal, mais pour le reste, le niveau n’est pas si élevé que ça. À Chypre, j’ai été surpris par la ferveur des supporters, j’ai disputé un 8e de finale de Ligue Europa, j’ai été champion. J’ai pris tout ça dans mon bagage et je l’amène ici à Dijon. Poursuivre à l’étranger ne m’aurait pas déplu mais j’ai eu un contact avec le coach (Olivier Dall’Oglio), Dijon me voulait et c’est pour ça que mon choix a été rapide ».

 

Sud Ouest

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des