Kathellen Sousa : « J’ai prévu de rester. Je me sens bien ici, avec l’équipe et le coach »

Sousa

Kathellen Sousa a évoqué ses débuts dans le football. Un sport qu’elle a commencé très jeune. « Je viens du Brésil. J’ai commencé le foot quand j’avais 10 ans. J’ai joué au départ avec les garçons puis avec les filles. Ma passion pour le foot est venu de ma mère car elle était gardien de but ». Elle est arrivée à la trêve hivernale à Bordeaux pour les six derniers mois de la saison. Elle revient sur ce choix. « J’ai commencé à étudier à l’Université de Central Florida aux Etats-Unis. C’était une opportunité de venir ici comme joueuse de football. Je voulais avoir un challenge de pouvoir jouer au haut niveau comme dans ce championnat, de jouer ici, de jouer contre de bonnes joueuses et d’apprendre avec de bons coaches ». Avant de faire un choix définitif et de signer pour les Girondins, elle a eu des conseils de Carol Rodrigues« Je lui ai demandé si tout était bien là-bas et elle m’a parlé du club, des filles, du coach. Elle m’a donné un bon aperçu. Elle m’a dit que je devais venir ici, que c’était un bon club, qu’elle aimait et que j’aimerais bien donc je suis venu ». Cependant, rien n’est décidé concernant son avenir même si la défenseur brésilienne a déjà une idée. « Maintenant, j’ai prévu de rester mais tout peut aller très vite. Je me sens bien ici, avec l’équipe et le coach »

Face à Montpellier, au bout de 60 minutes elle était un peu à la peine physiquement avec des crampes mais son envie et son mental a pris le dessus sur la douleur. « J’avais des crampes et je ne sais pas comment j’ai fini le match. J’ai tout donné pour mon équipe. 30 minutes je pouvais le faire et c’était parti, j’ai fini le match. Il ne fallait pas qu’elles marquent donc j’ai donné tout ce que j’avais ». Enfin la sélection brésilienne même si cela n’est pas encore d’actualité, elle la garde dans un coin de sa tête. « J’espère un jour. Je travaille dur pour donc on verra ». 

 

GirondinsTV

Retranscription et traduction Girondins4Ever

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des