Matthieu Chalmé : « Depuis le début je dis que c’est les plus costauds mentalement qui monteront, ils ne l’ont pas volé »

Matthieu Chalmé

Matthieu Chalmé s’est exprimé sur la fin de la saison pour la réserve des Girondins de Bordeaux, qui se dirige de plus en plus vers une montée en National 2. Le coach bordelais parle de Bayonne, qui pourrait être sanctionné, ainsi que du sérieux à garder pour atteindre l’objectif final malgré tout.

« On ne se pose pas trop la question (de savoir si c’est le moment de monter en N2). Forcément qu’en interne, on y réfléchit depuis peu… Il y a dix jours, ce n’était même pas une possibilité, on y croyait un petit peu moins après la défaite contre Bayonne même si je tenais un discours positif aux joueurs, en leur expliquant qu’il pouvait se passer beaucoup de choses et que j’y croyais… Maintenant, il y a une décision qui va tomber par rapport à Mérignac Arlac-Bayonne… J’avais dit aux joueurs qu’il fallait gagner les matches et qu’ensuite on verrait où on serait. Ce week-end on a fait l’effort, le week-end dernier à la 93ème… Là, Bayonne a perdu chez eux, on reprend trois points d’avance… Si jamais il y a la commission, peut-être que Bayonne aura un point en moins. Cela voudrait dire qu’on s’est mis un joker de plus jusqu’à la fin du championnat… Maintenant, c’est loin d’être fini, il reste trois matches compliqués : Bressuire où on avait perdu à l’aller, on va à Niort, on reçoit Anglet où on avait perdu au match aller aussi… On ne va pas sortir de notre objectif de gagner les derniers matches et d’être bien placé pour le sprint final, on n’a jamais été aussi bien placé. Depuis le début je dis que c’est les plus costauds mentalement qui monteront. Aujourd’hui, on répond présent, et on verra d’ici trois semaines […] On a été chassé, chasseurs… Je préfère être toujours dans la peau du chassé. Cette place, on y a été les trois-quarts du championnat, et j’ai dit aux garçons qu’ils ne l’avaient pas volé. Mais qu’il fallait s’accrocher parce qu’il restait encore neuf points à prendre et que pour l’instant, on n’en avait que trois d’avance avec un goal-average défavorable parce que Bayonne nous a battus à l’aller et au retour. Les garçons progressent, c’est une jeune génération très performante et qui bosse bien. Mais il reste trois matches et la première mi-temps à Lège nous remet un peu les idées en place sur le fait qu’il faut s’accrocher et ne rien lâcher ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des