Gustavo Poyet ferme sur l’avenir de son effectif : 10 vont rester, 10 vont partir où rester mais en réserve, d’autres seront jugés d’ici la fin de la saison

Gustavo Poyet

 

Gustavo Poyet l’a annoncé clairement lors de la conférence de presse : il a déjà pris des décisions pour la saison prochaine. L’entraîneur bordelais souhaite conserver seulement 10 joueurs de l’effectif actuel pour la saison 2018/2019, et il souhaite aussi que 10 d’entre eux quittent le club. Voici ses propos.

 

 

« J’ai parlé avec beaucoup de ces joueurs-là, qui ont envie de jouer, et je vais essayer de les faire jouer un petit peu. Mais ce match de samedi est vraiment plus important que beaucoup de monde pense. Parce que si on gagne ce match, on se met dans une position, un nombre de points, où il y a une possibilité d’essayer de finir la saison avec quelque chose d’important en vue. Mais si on ne le fait pas… C’est mieux de finir 10ème que 11ème, mais en même temps c’est vraiment important de commencer à préparer la saison prochaine, en regardant des joueurs qui ont été les derniers six mois sans jouer un match. Ils ont des contrats de deux ou trois ans, alors ce sont des décisions à prendre. Mais cela dépendra des joueurs qui vont jouer samedi. J’ai une idée déjà sur beaucoup de joueurs. Sur trente joueurs, je sais qu’au minimum dix vont rester à 100%. Je suis également sûr qu’il y a dix joueurs qui vont partir. Et les autres, c’est le plus difficile (sourire). Je ne leur ai pas encore dit non, je pense que ce n’est pas le moment. Ça dépendra aussi des deux prochains matchs. Si on ne fait rien lors des deux prochains matches, la semaine avant Toulouse, je parlerai individuellement avec tout le monde, pour dire qui va rester, qui doit partir… Oui, ce n’est pas aussi simple pour ceux qui ont des contrats, mais ce sera comme ça (sourire). S’ils veulent rester, ils peuvent rester, mais il faudra jouer toute la semaine en National 3. Ou en National 2 j’espère (sourire). Il faut comprendre que quand tu es toujours là, que tu montres une attitude positive, que tu gardes un certain niveau, moi je suis content de les garder et de les faire jouer. Mais si on est dans ce confort qui existe à Bordeaux, il faut se gagner l’argent quand même, non ?! Jouer pour Bordeaux, pour le club, pour la ville… Et la National 3, ou 2 l’année prochaine, c’est aussi une de nos équipes ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des