Les tops/flops Girondins4Ever après Bordeaux-Paris

bandicam 2018-04-22 22-40-02-541

 

Quelques minutes après les notes publiées plus tôt, la rédaction Girondins4Ever donne maintenant ses avis sur la performance des bordelais, en décernant les tops et les flops de ce match. Voici les commentaires :

Les Tops

Lukas Lerager (7/10) : Véritable guerrier dans l’entre-jeu de ce match, l’international danois a mouillé le maillot, c’est le moins que l’on puisse dire. Combatif et surtout plein d’envie (parfois un peu trop), il a durci le milieu de terrain girondin et a remporté des duels importants. Il a manqué de justesse dans les dernières mètres à la fin, en ne cadrant pas sa frappe sur un joli travail de De Préville.

Pablo Castro (7/10) : Le roc brésilien a de nouveau impressionné dans l’axe central. Associé à un Koundé tout aussi bon, ils ont admirablement contrer les offensives parisiennes. Toujours excellent dans l’anticipation et le domaine aérien, il a joué de cela pour très bien défendre. Il est à deux doigts d’être le héros du match, en claquant une tête à bout portant bien stoppée par Aréola, juste avant que Lo Celso ne refroidisse le Matmut Atlantique…

Maxime Poundjé (6/10) : Avec 15 ballons récupérés (record du match), le latéral bordelais a complètement asphyxié ses adversaires sur son coté. Mis a part quelques oublis de marquage sans conséquence, il a réalisé un travail défensif parfait sur l’ensemble du match. Offensivement, il a souvent dédoubler sur son coté, en amenant notamment quelques centres dans la surface (sept au total)

Martin Braithwaite (6/10) : L’attaquant danois n’a pas touché énormément de ballons (18 en 71 minutes), mais c’est surtout dans le comportement qu’il est à féliciter. Dans un premier temps, il a pressé sans relâche les défenseurs parisiens, les empêchant de relancer comme il faut. Ensuite, sa combativité et son sens du collectif sont des atouts indispensables, qui font un bien fou au jeu bordelais.

 

Le Flop

François Kamano (3/10) : Très certainement l’unique déception de la soirée. Ce n’est pas un flop dans l’envie, car le guinéen a beaucoup tenté, est beaucoup revenu en défense et s’est donné sur son aile. Mais son manque de justesse et ses mauvais choix lui portent clairement préjudice. Un total de 24 ballons perdus (de loin le record du match) pour au final pas tant de danger apporté. C’est très rageant quand on voit le nombre d’opportunités qu’il a eu et donc qu’il a gâché au cours de ce match…

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des