Martin Braithwaite : « La peur c’est dans la tête, je n’ai pas peur du Paris Saint-Germain »

Martin Braithwaite

Avant d’affronter le Paris Saint-Germain (ce dimanche soir à 21 heures), Martin Braithwaite a abordé cette rencontre comme un match habituel de Ligue 1, sans se mettre de pression particulière. « C’est un gros match, comme tous les matches. C’est toujours bien de jouer. On joue Paris, c’est un gros match mais après il faut le jouer comme un match de foot. Pour moi, ce n’est pas plus que ça. Je n’ai pas peur de voir qu’ils en ont mis sept à Monaco. La peur c’est dans la tête, je n’ai pas peur. Cela veut dire que c’est une bonne équipe. Mais à la fin c’est le collectif qui va jouer. On va juste voir qui est la meilleure équipe au niveau des joueurs […] Gagner contre Paris va nous donner encore plus de confiance, à toute l’équipe. Si on gagne ce match, cela va nous aider pour le reste de la saison. C’est clair que beaucoup de monde vient voir Paris. C’est une bonne occasion aussi pour montrer que l’on a un bon niveau ».

Face au Champion de France de cette saison, Bordeaux devra forcément jouer différemment. C’est ce que souligne l’attaquant bordelais, via une analyse tactique de cette partie. « Bien sûr que l’on doit jouer différemment contre le PSG. Mais chaque match on doit jouer différemment, cela dépend de l’adversaire. Contre Paris on sait que ce sera différent, mais cela reste un match de foot. On joue avec un ballon et 22 joueurs sur le terrain. On se prépare aussi quand on est attaquant face à ce genre d’équipe. Je ne pense pas à ça, je dois être juste prêt quand j’aurais une occasion. Je crois que l’on va avoir des occasions dans ce match. Ils attaquent avec beaucoup de monde. Si on défend bien, on aura des espaces en contre-attaque. Si on joue bien, on aura des occasions, ça c’est sur. Ils mettent aussi beaucoup de pression en attaque. Si tu sors de cette pression, il y a de l’espace. Il faut aussi bien commencer. Si tu prends des buts rapidement, ce sera difficile. Mais comme pour tous les matches, c’est mieux si tu commences bien […] Je ne crois pas qu’il y aura un relâchement du coté parisien. Ce sont des compétiteurs. Comme tout le monde sur le terrain, ils veulent gagner. Je ne pense pas que cela change ».

Déjà pensionnaire de Ligue 1 avec Toulouse avant de rejoindre les Girondins, l’attaquant danois a déjà rencontré le club de la capitale par le passé. Il raconte ces confrontations. « J’ai de bons souvenirs avec Toulouse contre Paris. On a joué de bons matches. Maintenant, je ne suis plus à Toulouse donc ça ne peut pas m’aider. Je n’ai jamais marqué contre Paris. Mais lorsque l’on disait que Messi n’avait jamais marqué contre Buffon, on disait aussi que c’était un niveau au-dessus ? Je ne pense pas, ça ne veut rien. Il y a des clubs en Ligue 1 où je n’ai pas marqué contre eux, ça ne veut rien dire ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des