Gustavo Poyet : « Se faire plaisir : souffrir, courir, être agressif… Mais se faire plaisir quand même ! »

Gustavo Poyet

Évidemment, contre Paris, il ne faudra pas que les joueurs des Girondins de Bordeaux regardent jouer leurs adversaires. Gustavo Poyet en a bien conscience.

« Quand tu les regardes beaucoup, tu t‘oublies. Il faut jouer. C’est ça le plus difficile. Sinon c’est uniquement la part défensive… Mais il faut se faire plaisir, spécialement après les deux derniers bons résultats. Ce match arrive vraiment, je pense, à un moment spécial pour nous. On peut réellement aller sur le terrain pour essayer de se faire plaisir. Se faire plaisir cela veut dire souffrir, courir, être agressif, beaucoup de choses ! Mais se faire plaisir quand même parce que c’est le bon moment pour jouer contre Paris, le moment juste […] Dans ce match face à Saint-Étienne, il y a eu de l’agressivité oui, mais il y a eu des choses incroyables qui se sont passées… Marquer en premier, un pénalty manqué, un carton rouge, le but que Cavani n’a pas marqué…  Cela finit à 1-1. Il aurait dû y avoir plus de buts mais le football, tu ne sais jamais ce qu’il va se passer. J’aurais bien voulu faire quelque chose de similaire, mais je ne pense pas qu’on soit à ce niveau d’identité (de jeu) de Saint-Etienne ».

 

GirondinsTV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des