Philippe Fargeon : « On arrête de jouer à trois, mais avec un avant-centre qui joue plus en retrait, et on marque trois buts… »

Philippe Fargeon

Philippe Fargeon est revenu sur la dernière victoire des Girondins de Bordeaux et ce Montpellier-Bordeaux, ainsi que le système utilisé par Gustavo Poyet dans cette rencontre.

« Cette victoire est surprenante, oui, vu les résultats ces temps-ci, vu le spectacle proposé, on s’imaginait que contre Montpellier en pleine euphorie… Mais ce championnat est particulier. On est allé gagner à Nantes alors qu’on était dans une période complètement dramatique, là on va gagner un Montpellier et on fait deux victoires d’affilée, alors que cela faisait combien de temps qu’on n’avait pas fait ça ? Je pense que c’est surprenant pour ça […] Le 4-2-2-2 ? C’est étonnant. Il a fait évoluer son système de jeu au niveau des offensifs, on arrête de jouer à trois avec deux ailiers qui rentrent, mais un avant-centre qui joue plus en retrait, et on marque trois buts… Cela faisait longtemps, contre Amiens. A ce niveau, on doit avoir des joueurs qui sont capables de s’adapter, on joue de plus en plus en fonction de l’adversaire aussi […] On est dans une période de tests en étant sauvés. On n’a pas grand-chose à faire si ce n’est essayer de prendre des points. Gustavo Poyet tente, teste, il regarde les joueurs, il va faire tourner pour voir qui est susceptible de rentrer dans le cadre de l’année prochaine. A mon avis, lors des prochains matches il y aura des stratégies un peu différentes pour qu’il voie sur qui il peut compter et avec qui continuer la saison prochaine […] Je pense que Vada a été mis dans une position particulière et qu’il a gagné des points. On va très certainement avoir des surprises sur des joueurs qui avaient un peu disparus, qui vont revenir. Il a rappelé Plasil, et depuis, il ne sort plus ».

 

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des