Stéphane Martin : « La deuxième partie de saison, il n’y a pas de quoi se taper sur le ventre, mais c’est très correct »

Stéphane Martin

Stéphane Martin, taxé d’un manque d’exigence et d’ambition pour cette fin de saison, a expliqué que la situation des Girondins de Bordeaux ne prêtait par à être ambitieux.

« Evidemment qu’on a envie de gagner tous les matches et qu’on a envie de… Mais pour moi ça va être compliqué et si on n’y arrive pas, cela ne sera pas à cause des cinq derniers matches et du passé. Avec deux-trois points de plus, on y croirait sinon… Après, sur la phase retour, je crois qu’on est 5-6ème. Si on extrapole, les 23 points en 14 matches, cela fait 62 en une saison… On peut toujours faire des effets en disant qu’on peut être troisième. Aujourd’hui, la réalité c’est que les quatre premiers (Paris, Monaco, Lyon et Marseille) n’ont pas le même budget que nous. Si je vous dis qu’on va essayer d’être devant eux, vous allez me répondre que je suis un clown et qu’ils ont deux fois et demi notre budget… Si je vous dis réalistement qu’on vise 5-6ème, vous nous dites qu’on manque d’ambition. La réalité est là. L’année où on sera devant eux, on sera ravis et on fera la ola tous ensemble au stade, mais la réalité est là. Dixième, ce n’est pas du tout un classement pour Bordeaux je suis d’accord, mais la deuxième partie de saison de Bordeaux, il n’y a pas de quoi se taper sur le ventre mais c’est très correct ».

 

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des